Nature poésie

Galet

Des photos face ou profil à vous de choisir, d’un galet rencontré sur la plage, pas un gars laid non non mais un galet naturellement taché de blanc comme une sorte de gale sur sa peau fragile taches dues au trop plein de soleil…

galet de 16cm / 9cm

Un autre jour j’ai heurté un oiseau bleu pour lui je vais colorer ce galet.

Tu te hérisses l’oiseau 
Toi qui as si grandes plumes et si beaux pinceaux,
Tu chausses du combien
Quelles bottes de sept lieux habillent tes vers à pieds
Pour que devant ce commentaire bateau
Tu te sauves au bout du quai 
Un bouquet pour toi l’oiseau bleu
Ce bateau ivre sur le bleu des flots
Te livre vitesse DHL 
Dentelle d’écume
Heure bleue
Légèreté
Plus
Encre d’écriture
Em-bruns en jaune en rouge
Et en soleil des plages 
Où se dorent des naïades
Pas très loin du gouvernail
Alors aille que aille
Sera aile  gouverne elle
De vogue la galère
Fera fête foraine sur galet
Afin que la peau du galet
Pleine des taches blanches
Fruits du trop de soleil
Soit couverte de couleurs
Claquant au vent 
Voiles en liberté
Et qu’enfin chat gale sombre dans les flots
Pour donner à ce galet 
Une peau sans taches  
Où voguent en couleur légèreté peur et bonheur.

JD.

Demain sera un autre jour, la nuit me porte toujours couleur.

11 réflexions au sujet de “Galet”

  1. Le galet fait partie des « pierres humbles » dites évolutives ! il se peut qu’il se modifie au bout de quelques années….. ce qui me rappelle un de mes écrits sur la pierre humble :

    Au commencement était la Terre……..
    Vêtue de sable et d’humbles pierres
    Qui évoluent dans leur essence
    Parviennent à la quintessence
    Accèdent au spirituel
    En pyramide ascensionnelle
    Se purifient et se dévoilent
    Dans la trame d’un pur cristal……
    Gibulène

    1. Merci Gibulène pour tes mots déposés ici

      Le galet a plus d’éclat quand il est mouillé
      voilà pourquoi quand arrive le soir
      j’aime à vernir « ces pierres humbles » trouvées
      avant que l’estran soit caché par la marée
      Je les vernis pour me faire pardonner
      bonne conscience
      j’essaie de leur donner ce qu’à jamais je leur ai volé.

    1. des chats, des rats, des éléphants….sur l’arche de Noé, ce ras d’ô fait pour rêver que sur l’eau tout peut recommencer, mais les terres promises ne veulent plus personne ni les chats ni les rats ni les éléphants blancs ni les orang-outans ni même la gentille licorne…

      JD

    1. Ah ah Jill un bon « coup du soleil « à offert comme un vitiligo au galet au fond de l’eau!!
      Et go! Je l’ai trouvé beau il portera le nom de Vibosoleilgo

    2. Ah ah !!! Jill un bon « coup du soleil » à offert un vitiligo au galet au fond de l’eau et du coup go ! je l’ai trouvé beau !
      Œuvre d’art , il portera le nom de Vibosoleilgo ou bien Vigosoleilbo ou ou ou….Vitilico

  2. en retard …je lis à l’envers…
    j’aime caresser les galets j’en ai souvent un à portée de main et parfois un petit tout doux dans la poche avec eux le calme revient, je sens une petite vibration… un coté petit Poucet ?
    il me prend l’envie d’aller dans la bib rechercher le livre de Roger Caillois « l’écriture des pierres »
    ton galet étourneau est bien beau et ne souffre pas de vitiligo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s