Nature poésie, Peinture, Voyage en 21

Hier j’étais à la fenêtre

et aujourd'hui je passe la porte des vents
sur un rayon de lumière-tapis-volant
j'avance sans bruit
dans le sentier venté
où l'enfance s'entête 
à ramasser son couvre-chef
pour aller déchiffrer
le manuscrit ancien
sur l'écorce du vieil arbre
L'énigme du silence 
est cachée là
entre l'écorce et le coeur de bois
là où naissent le chant du temps 
et le parfum des feuilles au vent.

jamadrou©"Voyage en 21" l'écorce 19/11

10 réflexions au sujet de “Hier j’étais à la fenêtre”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s