Gogyōka, Voyage en 21

L’oiseau de métal

L’oiseau de métal picore ma vie 
A-t-il un cœur qui bat dans sa cage de fer?
Il ne chante pas ne bouge pas c’est  avec son absence de bruit qu’il devient la nourriture de ma page blanche
Le p’tit oiseau de métal cache en son cœur des plumes de couleur
Il m’apprend la solitude en prenant part au partage de mon silence.
jamadrou © "Voyage en 21"   Gogyōka jour 4    juin21

10 réflexions au sujet de “L’oiseau de métal”

    1. Renée, A-t-il cru reconnaître un ancêtre lointain qui comme lui ne sait pas voler?

      (Les kiwis sont aussi des oiseaux incapables de voler endémiques de Nouvelle-Zélande du genre Apteryx et de la famille des Apterygidae à peu près de la taille d’un poulet domestique)

      J'aime

    1. allez Jill , toi la belle plume rapide comme l’éclair et originale comme pas deux tu vas aider l’oiseau de métal à écrire cette épitaphe!
      au boulot .

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s