Rêve et réalité, Voyage en 21

En mer insomnie

La nuit
en douce mer insomnie
à la lumière blafarde de mon phone ordi
j'écris
Sur mon bateau en papier
je vois l'île de mes rêves
loin du fatras de ce monde
qui mêne nulle part
l'île est mon nulle part à moi
un nulle part à nul autre pareil
la nuit je n'écris jamais
ce que le nouveau jour m'offre
à quoi bon
puisqu'à la lumière du jour
chacun voit ce que la raison lui dicte
et moi  je ne vois que l'offrande
à quoi m'a servi jusqu'ici
d’écrire la beauté nature
personne ne veut la voir comme moi je l'aime
alors je choisis la nuit pour écrire
parce que la nuit tous les chats sont gris
et parce que la nuit mon regard aveugle
voit le rêve de l'enfant
celui qui n'a jamais frôlé
le monde brutal l'inconcevable l'inénarrable 
le rêve est réalité
empli d'humanité
tremplin pour un vol en parapente
au dessus du village
dans la poésie du silence
où seule la voile qui bruisse
joue sa mélodie
quand elle fasseye
elle me chante  mon impermanence
et je croise les oiseaux en retour
ceux qui reviennent d'horizons lointains
ceux qui chantent à chaque printemps
la douce ritournelle du temps
et je domine ma terre
vision au delà de l'horizon
et je domine ma mer
et je devine l'île
le phare clignote 
je suis dans la bonne direction.

jamadrou © "Voyage en 21"  mer ciel et nuit 14/3/21







9 réflexions au sujet de “En mer insomnie”

  1. Dans les intervalles de la nuit
    dans ces moment d’insomnie
    tout s’agite dans l’esprit
    mais…je reste au lit
    Les pensées se bousculent
    des mots viennent même ridicules
    et après un demi-sommeil
    c’est le moment du réveil
    Patatras
    les idées fugaces se sont dissipées
    rêves et réalité
    se sont envolés

    Aimé par 1 personne

  2. Et voilà pourquoi Josette
    « je me demande aujourd’hui
    à quoi m’a servi jusqu’ici
    d’écrire la beauté de l’aube
    et ses surprises quotidiennes
    Personne ne veut voir le nouveau jour
    comme moi je l’aime
    alors maintenant je choisis la nuit pour écrire
    parce que la nuit tous les chats sont gris

    😉

    J'aime

    1. on peut toujours écrire la nuit en évoquant la lumière du jour… il me semble que quelqu’un a dit : « C’est la nuit qu’il est beau de croire en la lumière »… enfin, quelque chose comme ça, il faudrait que je vérifie. 🙂
      Douce et belle journée, jama, merci pour ce voyage.

      Aimé par 1 personne

  3. Tu as l’eau et l’espace, la lumière et la terre, le rêve et la réalité, tu peux jouer avec l’or du soleil, avec la légèreté de l’air, avec la glaise qui se laisse modeler, avec l’île qui approche et délivre ses senteurs, avec tous les mots que tu peux inventer, peindre, tresser, libérer…
    Quel voyage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s