les mots pour leur dire, Voyage en 21

Ne vous faites pas de soucis

Peijin’s Art
Elle m'a dit:
"Ne vous faites pas de soucis
je ne suis pas tombée de la dernière pluie
Arrivée sur terre 
l'année de la découverte du point "j'ai"
j'ai trouvé dans ma vie
des tas de points de suspension
des points à la ligne
des points d'exclamation !
des tas de lumières
J'en ai connu des brouillons
des luttes des batailles
des lignes de front
des avancées
je me suis éclatée
j'ai marché sur les pelouses interdites
La lutte n'est pas finie
des déboussolés-ées de la vie
voudraient nous faire reculer
nous faire croire que liberté
rime avec conformité
ne pas s'inquiéter
mais toujours lutter 
pour assurer
les mots dits
les mots écrits 
des luttes passées
et pour aller vers de nouvelles avancées
pour faire reculer
à jamais
l'ambiguïté
les "gauloiseries" à sens unique
mais aussi le puritanisme
les machos les surdimensionnés
qui ont comme dicton
la femme lambine l'homme domine
qui pensent que pouvoir
va avec domination
que viol rime avec gloriole
que sidération égale consentement
que tendresse et méditation
ne sont qu'inhibition.
Ne vous faites pas de soucis
moi, j'ai bien grandi"

JD © Voyage en 21 "Parler plus fort" 4/3/21 

Arnaq en inuktituk, signifie femme. 
De l’album The Ballad of the Runaway Girl, sorti en 2018. 
Elisapie rend hommage aux femmes et aux filles autochtones
disparues ou assassinées au Canada. 
découvert, écouté, ici chez Francine
je partage...

13 réflexions au sujet de “Ne vous faites pas de soucis”

  1. Déboussolée… c’est le terme exact
    perdue ne comprenant plus le sens des mots , ne voyant que les maux alors que chaque matin il y a l’aurore .
    Faut il se cacher , ma génération rêvait de liberté…elle a honteusement échoué.

    J'aime

  2. Non Josette ta génération n’a pas échoué, elle a ouvert les lignes, elle a écrit le prologue, préface, introduction, préambule, servant à situer les personnages principaux de cette future histoire qui se construit lentement. Dans cette histoire les femmes auront le pouvoir … de ….

    J'aime

      1. Josette, un bateau qui dérive mais qui reste à flot permet peut-être de voir de près les gros rochers, les gros danger, les tourmentes. Si le capitaine après tant de perdition, demande de l’aide, des esquifs arriveront à l’aide, la SNSM la Société Naturel des Sauveteurs du Monde, arrivera au secours des perdus en dérive, au bout on aperçoit une île peuplée de femmes oiseaux, rien n’est perdu, tout est à recommencer en plus beau plus juste plus équitable plus bienveillant. Ne perdons pas espoir appuyons-nous sur nos erreurs, nos laisser aller passés, pour que notre navigation reprenne dans de nouvelles conditions, dans ce monde du juste milieu. Laissons le goût amer, retrouvons le goût salé de la mer

        J'aime

  3. Oui, sortie de la vie nomade-tribale et sauvage, naturelle l’humanité s’est organisée et des phénomènes de pouvoirs sont apparus, puis les Déesses-Dieux ont été inventé-es, puis un Dieu Unique-Masculiniste a été fabriqué, on connait la suite….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s