Des mots en écho, Rêve et réalité

La première

Comme toi Ronsard j’ai vu douceur rose
En sa belle jeunesse en sa première fleur
Rendre mon cœur heureux de sa pâle couleur
Quand l’aube juste la caressait de ses pleurs

 
Je suis déraisonnable
Je n’ai pas su résister
Je suis impardonnable
L’ai coupée sans m’attrister.

6 réflexions au sujet de “La première”

    1. Quichottine
      Je ne la blesserai pas, dans son petit vase elle me sourit, elle sait combien je la trouve belle et combien je pense à celles de mon jardin d’avant qui doivent sourire au nouveau propriétaire…
      Bon week end pascal confiné dans des pensées les plus douces possibles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s