Nature poésie

Nature (suite de Refuge)

écorce de bouleau (50/30cm, collage) Nature morte?

La nature est-elle le refuge de celle qui s’est trompée de monde?

Celle qui lit sur l’écorce du bouleau
la partition du jour
Celle qui voit sur cette peau qui se déroule au fil du temps
un monde parallèle
Celle qui respire le parfum du lichen
qui s’agrippe et grimpe
pour voir le monde d’en haut
Celle qui entend la musique programmée
sur ce cylindre/tronc
à la peau perforée
et qui avec la boîte à vent
donnent le plus beau des airs ?
Son orgue de barbarie
tourne tourne
à la manivelle du temps
pas besoin d’un talent particulier
juste regarder l’écorce de l’arbre se dérouler
faire silence
et entendre une mélodie
Coule sous les ponts la nostalgie
venue d’un ailleurs incertain
celui d’hier ou de demain
celui de là-bas celui d’ici.

jamadrou © « En Finistère » 22 février 2020








12 réflexions au sujet de “Nature (suite de Refuge)”

    1. Ah Jill contente de te retrouver …
      La sève de bouleau a beaucoup de vertus , elle pourra peut être t’aider à retrouver la pleine forme après ton intervention?
      Bisou Jill , à + , tranquille….

  1. une belle partition sur l’écorce du bouleau que le vent va interpréter…harpe éolienne en mode majeur !
    très belle réussite Jamadrou ton « collage » avec lichen est magnifique

    1. Merci Josette
      Moi aussi j’aime beaucoup ce tableau écorce de bouleau
      La nature est magicienne!
      Aujourd’hui, Après les pétoncles au cœur d’encre noir je suis en admiration devant une huître à la robe de dentelle…
      Mon dieu que la nature est belle!

  2. Que c’est beau ton texte Jama.
    Oui…tu as bien raison de dire que la nature est magicienne …
    Merci de nous en partager sa magie…créations, musique…
    J’ai beaucoup aimé la vidéo de cet instrument si particulier.

    Bonne soirée ma belle
    Amitiés

  3. Je viens de trouver, dans les indésirables!!!! ce beau commentaire comme tu sais si bien les faire Emma
    que j’aime « superbe écorce que déchiffre ton admiration panthéiste »
    J’aimerais mourir en déchiffrant ainsi le chemin qui s’ouvre sous mes pieds.
    « Il faut que la Nature soit l’Esprit visible, l’Esprit la Nature invisible ».
     » Le philosophe de la Nature traite la Nature comme le philosophe transcendantal traite le Moi »

    Merci Emma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s