atelier d'écriture Mil et une

Le violon et le feu.

Texte pour l’atelier  » Mil et une » Sujet 4/2020

Sur son violon, il jouait
Et moi je ressentais la brûlure
Je la ressentais comme un avertissement
Pour moi ce feu était une catastrophe annoncée
Alors je vois le violon pleurer crier
Je crois fort en une punition divine
Tout dans cette musique me guide dans une autre dimension
Dimension eschatologique
Manque d’eau, vent violent
L’archet ne sait où donner de la tête
Il court il saute
Pour me faire comprendre
Combien nous avons trop tiré sur la corde
La terre est épuisée
Les températures deviennent infernales
Et la sécheresse phénoménale
Le violon crie le violon pleure
Le violon a peur
Comment arrêter ce feu face aux vents violents
Les gyrophares tournent désespérément
Comme âmes en peine
Ils signent leur impuissance
Le feu se love dans le cœur de l’arbre
L’arbre est au cœur de la forêt
La forêt avait à cœur de combattre la pollution
Cette forêt se meurt
L’Homme va commencer aujourd’hui sa descente aux enfers.

jamadrou © « les mots pour leur dire » 25/2020

8 réflexions au sujet de “Le violon et le feu.”

    1. Merci Mayalila pour ton analyse.
      Ce défi demandait d’ écrire en écoutant cette musique…
      je me suis laisser envahir par la musique, j’ai senti ce déchirement dont tu parles, les mots sont venus…le diable était-il de la partie?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s