Non classé

Sept mots imposés


Ecrire sous la contrainte sans complaisance aucune
 Que novembre est là
C’est mettre l’automne aux creux de mes mains
Et rappelez-vous que ma passion
C’est cette corde raide entre deux platanes
Entre le meilleur et le pire
Les vieux platanes sont en train de se débarrasser de leurs feuilles mortes
L’une d’elles en forme d’étoile
Ma bonne étoile
Tombe lentement sur le poupon de la petite
Véritable feuille de route
Elle me guide vers le stade de football
Dans l’instant
La perspective de passer mon après-midi dans ce stade
Avec la petite son poupon et la feuille d’automne
Me parait n’avoir aucun sens
Alors je fais demi-tour
Dans les nervures de la feuille
Telles les lignes d’une main
J’avais lu « le fait d’automne » de demain
« Ballon piégé au stade rue des platanes à Septmots. »
 
 

13 réflexions au sujet de “Sept mots imposés”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s