Nature poésie

L’œil (suite de l’œil bienveillant)

Sur le sentier côtier
marcher pour trouver L’œil
Avoir bon pied bon œil
et avoir l’œil
A la pointe de Brézellec sur le rocher
il m'a tapé dans l'oeil
Sur la p'tite maison de Félix
L’œil surveillait la mer...

22 réflexions au sujet de “L’œil (suite de l’œil bienveillant)”

  1. éloigner l’œil du cyclone, préférer l’œil-de-chat ou l’œil-de-pie, et en voir trente six chandelles comme autant de mini yeux autour de l’œil. Heureux ce cyclope qui contemple ces rivages où même s’y noyer serait un régal.

      1.  » à quoi sert la lumière du soleil si on a les yeux fermés » , un regard obsidienne œil céleste, et merci pour la flânerie côtière

          1. Je cite ( vaguement ) de mémoire Théodore Monod citant theilard de chardin « celui qui connaît les secrets d’un grain de sable connaîtra les secrets de l’univers»

            On a tous le temps, nous feignons d en manquer pour justifier de ne pas accorder aux choses et gens l importance qu’ils méritent

  2. Hugo: « L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn ».
    Prévert: « L’oeil était dans la bombe et regardait tout le monde ».
    Avec Pierre Chanteau, l’oeil est dans la pierre et regarde la beauté du monde.

    Bonne journée, Jamadrou!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s