Des couleurs et des mots

Au jardin de la princesse.

Au jardin de la princesse
Journée internationale des droits de toutes les femmes..

Aujourd’hui 8 mars (un signe ?) mon tableau est vraiment terminé, peinture collée sur médium, il vient d’être encadré (caisse blanche américaine sur mesure). Le voici plus imposant 106/86cm ! ET, encore aujourd’hui, je viens de recevoir de l’imprimeur mes premiers livrets.
J’y raconte l’histoire d’une princesse totalement libérée  qui avance  sereine et fière sur son chemin et en deuxième partie, je raconte  la légende d’une autre princesse au destin tragique. 
Recevoir mes livres le 8 mars, n’est-ce pas encore un signe ?

Journée internationale des droits de toutes les femmes.

Je ne sais pas faire grande chose, je sais juste faire confiance aux enfants et je sais juste peindre et écrire des histoires ; ma façon à moi de penser à toutes les petites filles (et aussi aux petits garçons). Cette histoire de princesse écrite pour les grands, un enfant pourra y trouver plaisir. Et s’il la partage avec sa grande sœur, sa mamie, sa maman, son papa…ce sera certainement un moment de complicité. Le thème de l’égalité entre hommes et femmes n’est là qu’en filigrane.

Petites filles il faut croire en le meilleur de la vie et toujours faire respecter vos droits. Pour que l’avenir vous appartiennent vos choix ne doivent pas être influencés par des idées reçues, des sornettes, ils doivent être éclairés par des adultes attentifs et aimants pour que votre liberté de penser soit bien réelle.
Lisez ces histoires avec une grande personne qui vous aime pour ce que vous êtes, qui vous écoute et qui croit fort en vous.


Durant tout le mois de mars, je m’engage à verser 5€
à La Fondation des femmes

(par livret vendu par l’imprimeur ou par souscription chez moi)
JD. jamadrou


 


16 réflexions au sujet de “Au jardin de la princesse.”

  1. Il n’y a pas de hasard mais il y a des signes et des liens qui se nouent entre le tableau et les livres…
    Bravo Jamadrou nous allons suivre les signes

  2. Il ne devrait même pas y avoir de ces journées, homme, femme, mêmes droits sur cette terre… même vie, envies, en complémentaire, mais… s’il est des femmes libérées comme chante Cookie Dingler, d’autres tjs sous le joug du mâle ! Bon succès à toi, jill

  3. Un livre qui promet… Mais si les enfants aiment les contes (et comprennent les messages qui y sont glissés symboliquement), ils n’aiment pas (avec raison) que les grandes personnes leur imposent des commentaires « réalistes » à portée morale, les obligeant à devenir comme elles : les prisonniers d’un univers cristallisé par le mental, crucifié par les concepts de bien et de mal. C’est l’amour qui façonne, non les leçons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s