couleurémot

Sécheresse

Me voilà repartie vers des couleurs qui craquellent et qui crient. L’arbre n’y a pas de feuillage, vieux tronc ridé brun foncé zébré de rouge de Mars, il se meurt. Amère solitude de l’ocre et du terre brûlée, il lève ses bras décharnés vers le ciel gris de Payne et noir velours. L’arbre rêve son envol, il ne sent plus ses racines, pas assez d’eau trop de présence jaune Persan qui brûle et perce jusqu’au sang. Les nuages ne savent plus pleuvoir plus voir que même leur ombre sépia gris squelette n’apporte aucun répit à la terre. Jaune Sahara de peur elle se meurt et le ciel gris pigeon tourmenté s’en fiche et sans contrefiche * l’arbre plus jamais ne sera charpente de Toi.

La contrefiche(ou jambette) est une pièce de boisoblique que l’on trouve dans la construction d’une charpente.

Jamadrou © « Dans le filet des couleurs » 2/19
« sécheresse et pollution » acrylique sur canson 65/50 JD.

16 réflexions au sujet de “Sécheresse”

  1. un sol argileux qui se rétracte comme une éponge oubliée
    un ciel d’orage qui ne veut pas crever
    des arbres comme ceux que l’on voit quand le lac artificiel est vidé
    Mais une plante bien feuillue au premier plan… la vie est plus forte que la mort

    1. Josette en peignant l’arbre de droite je pensais à toi, à tes mots: « j’attends cet arbre Jamadrou… la force de ses branches cherchant à atteindre les étoiles… »
      Sur son tronc entre deux branches un peu de vert, sa force de vie ici se manifeste.
      La plante feuillue au premier plan : peut être un miracle des Poulpikan’ ?

    1. La désolation qui règne dans certaines régions ou pays après de longues années de sécheresse est plus que bien triste elle est « perdition ».
      Belle journée Mâyâlîlâ sous ce doux soleil printanier .

  2. Hé oui, ce paysage désolé garde de sa superbe dans sa désolation !
    C’est exactement la raison d’être d’une œuvre d’art : bien représenter les choses, plutôt que représenter de belles choses.
    Oui, vraiment jama, cette toile fait grande impression, je la trouve digne d’admiration.

    1. Yannucoj te souviens-tu? en lisant mes mots tu avais dit: »Rien que les mots me mettent la salive sur la langue, je fais un effort d’imagination, j’essaie de me représenter la scène, je tente de concevoir une idée précise, prendre les mesures des images qui se trament… Comme cela doit être beau, jama ! »

      Et je t’avais répondu « Beau je ne sais…J’ai déposé en « amont » mes idées et les couleurs que je vais employer je vais maintenant commencer ma peinture … qd l’œuvre sera terminée je déposerai ici sa photo et vous me donnerez votre « aval » pour ce qui est de sa beauté. »

      Dans ton commentaire aujourd’hui tu nous dit « que ce paysage désolé garde de sa superbe….cette peinture fait grande impression » alors….but atteint?
      Merci Yann

      1. Disons que j’ai eu une sorte d’avertissement parapsychique relatif à un événement à venir, et je confirme que je ne me suis pas trompé quant à la correspondance entre mon intuition et la réalité !

  3. Ce que ce tableau m’inspire…

    Il est de contrées arides et d’autres humides, l’homme jamais content de son sort, alors qu’un brin est l’espoir en herbe sur un sol que les orages oublient !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s