Nature poésie

Je vous offre mon temps

je vous offre des images

je vous offre mes mots

je vous offre ces vagues qui jamais ne submergent

je vous offre un coucher de soleil quand bien même la nuit vous envahit

je vous offre le ciel qui parle à la mer

je ne veux rien de vous qu’un sourire univers

je ne veux rien de vous qu’une attention particulière

je ne veux rien de vous qu’un signe de confiance en vous.

Audierne 8 janvier 17h40

19 réflexions au sujet de “Je vous offre mon temps”

  1. Merci pour l’offrande, et qui plus est, en lisant Audierne, je vogue au temps naguère de ce sentier des douaniers arpenté sillonné , tellement, et de ces mille méandres de sentierrrs de nature d’écume de rocs et d’authenticité, en Breizh-terra, et plus encore entre Plogoff et Ménez Drégan.

      1. Je n’ai pas la prétention de savoir ces murmures secrets qu’ils vous disent, mais une chose est sure, je les connais assez pour les reconnaître à leur parfum inimitable. Anecdote ( forcément véridique) un jour alors que je devais rendre visite dans un bureau où vaquaient des administratifs, je scrute une photo sur l’écran de l’une d’entre eux et je m’exclame  » ah Audierne, quel paradis!!! » à la grande stupéfaction de la personne qui avait mis cela en fond d’écran pensant que sa crique et son horizon étaient peu connus ici. mais pour celui qui veut trouver l’harmonie et la poésie véritable, …c’est au contraire un terrain de jeu pour aller photographier des jours durant le soleil entre les blés et tenter de faire corps dans ces rochers.

                1. il y a longtemps j’avais emprunté un de leur album en médiathèque eu égard à la pochette élégante et singulière, et en effet j’avais été séduit par ce quelque chose de baroque et étrange.

                  La musique véhicule et fait vibrer nos émotions, et ces dernières étant très variées, démesurées, on peut associer à des moments de chacun de nous des musiques aussi hétéroclites qu’une gymnopédie, quelques accords de guitare, une voix a capella , un rap féministe engagé et puissant de révolte, un blues langoureux, un piano solitaire, une cumbia dansante, une ritournelle d’une musique trip hop, une sonorité pour rouler des heures, une autre pour se faire pleurer, une autre encore pour écrire, une autre pour accompagner l’âtre, chaque musique est possible si elle sait s’accorder harmonieusement avec l’état interne et intime.

                  A tout le moins cela aura été une étrange découverte dominicale 🙂 ( que j’associe souventefois pour ma part à une longue ballade souriante et mélancolique à la fois en hommage à la nature)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s