Non classé

Volubiles

Volubiles, je les entends parler au-dessus du grillage et par-delà la claustra.

Conversations futiles sur le devenir de la couleur de leur robe et sur leurs nombreuses circonvolutions pour toujours grimper plus haut.

 Éloquentes, grandiloquentes, volubiles elles ne livrent pourtant que peu d’elles-mêmes en agitant autour d’elles  de vives couleurs comme autant de leurres qu’exigent leur pudeur.

 Mesdames, en fait, sont des simples trop grêles et fragiles qui grimpent et enlacent avec beauté ceux qui veulent bien les soutenir, leur donner un appui.

 Alors elles entortillent et arrivent ainsi à obtenir ce qu’elles espèrent : s’élever plus haut.

 

volubilis et capucines

 

 

 

6 réflexions au sujet de “Volubiles”

  1. A moi de… soit, tu l’auras voulu 😉

    Derrière les planches,
    Fleurs cabotines aiment se faire voir…
    Derrière les grillages,
    Des autres
    Font de l’ombre aux poules…

    Volubilis et capucine se volent la vedette
    Chez la mère Denis !

    1. Ah Jill, merci
      je te reconnais bien là:
      ta poésie observatrice, ton humour et ton amour inconditionnel pour la mère Denis: ta voisine …
      mais au fait as-tu une lave linge Vedette?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s