2023 pas à pas, au jardin

Le génie des plates-bandes

Quand les temps sont durs 
et que la souffrance de la terre risque de dépasser ses forces de résistance, 
les paysans comme les jardiniers
 iront rendre visite au génie protecteur des talus et des haies, 
petit monstre hilare ou grimaçant 
et barbouilleront prudemment ses lèvres gourmandes 
des restes d’un pot de confiture.  

4 réflexions au sujet de “Le génie des plates-bandes”

    1. et oui Jill alors on psalmodie les psaumes de la dernière chance, on implore la pluie, on prie les déesses météo, on fait appel à tous les farfadets, les korrigans, les génies de notre enfance et ça marche!!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s