au jardin, Petits pas de côté en 2022

Cyprès, une nuit, un refuge

Le soir je vois arrivé au sommet des cyprès
mille oiseaux noirs au vol acrobatique
choucas réfugiés en quête d'hébergement
choucas qui prennent de la hauteur
refuge pour une nuit dans les rêves des grands arbres
et au petit matin
dans un barouf du diable 
croassements affolés d'un peuple en déroute
ils se sauvent si loin
 vers je ne sais quoi je ne sais où.

11 réflexions au sujet de “Cyprès, une nuit, un refuge”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s