les mots pour leur dire, Petits pas de côté en 2022

Loin

Sa ville est morte
Bombardée
Loin des tourbillons de la vie
seule elle est partie
sans famille sans amis
peur d’être aspirée par ce siphon infernal
que sont les oppressions les guerres le pouvoir
les tyrans les différences les résistances
oui seule et sans amis
elle est partie
voyageuse aux mains vides
et au coeur d’arbuste rabougri
dans son sac à dos elle transporte
une poignée de terre de son pays
et des graines d’Espoir
à planter dès son arrivée dans l’Ailleurs
elle ne veut pas pleurer
elle ne veut pas penser
juste marcher marcher marcher …

jamadrou© « Petits pas de côté en 2022″ Loin

13 réflexions au sujet de “Loin”

  1. J’ai fait un poème sur le printemps en reprenant une de tes compositions. Es-tu d’accord sur ma façon de faire, sinon je change la photo avant de le publier. C’est le printemps

    Aujourd’hui sonne le printemps
    Pour l’humain un mois excitant,
    Les jours rallongent,
    Les journées se prolongent.
    Tout reprend vie,
    Sans avoir à établir de devis.
    La nature est maîtresse chez elle,
    Les oiseaux chantent et battent des ailes.

    Ce dessin de Jamadrou,
    Nous dit coucou.
    L’hiver est passé
    Sans nous avoir angoissés
    S’il n’y avait cette guerre,
    Qui laisse en nos cœurs, un être vulgaire,
    Trop de tanks et de missiles,
    Qui jouent comme une faucille.

    Il espère le silence des autres nations,
    Qui le laissent faire sans conditions.
    Le gaz, ils ne pourront s’en passer,
    Ils n’en ont pas assez.
    Les céréales et matières premières,
    De simples œillères,
    Qu’ils retireront quand j’aurai réussi ;
    C‘est leur démocratie.

    Sans oublier ces massacres,
    Qui laissent dans nos cœurs un goût âcre,
    Regardons la nature
    Qui nous entoure.
    Les arbustes fleurissent,
    De l’été ils sont l’ambassadrice.
    Les pelouses reverdissent
    D’autres fleurs préparent leur beau calice.

    Tout nous sourit,
    Le ciel est moins gris
    De nouveaux parfums embellissent nos jardins,
    C’est la joie de retrouver nos chemins.
    L’oiseau chante à plein gosier,
    Vont sortir de plus légers chemisiers.
    Les sous-bois éclatent de maintes couleurs
    Partout de nouvelles fleurs.
    (20/03/2022)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s