Le printemps des poètes 2022

L’Éphémère 4

Réédition

Je sais que je ne suis que de passage
je suis éphémère sur cette terre
mais je serai tout autre 
en cendre volant dans les airs.

jama© "Mes p'tits pas de côté"  10/1/22
En début d'année, 
je vous avais déposé les voeux que je faisais pour vous tous 
et je vous avais fait part de mon nouveau chemin 
que j'imageais zigzagant sur tapis volant parmi mots et maux.
Je re-dépose ce texte ici (accès plus facile)

"Voilà que mon "Voyage en 2021" est terminé, recueil en préparation.

En 2022   je vais essayer de continuer à vous raconter, à ma façon, 
"Mes p'tits pas de côté" 
qui vont me faire  zigzaguer dans cette nouvelle année.

Pour vous mes amis, je souhaite que vos regards 
soient toujours brillants comme deux bougies 
et que rien, sur votre chemin,  ne vienne faire office d'éteignoir .

Regardez, écoutez, chantez et volez en poésie en 2022
 au rythme de l'Ephémère qui s'éternise.

* L'Ephémère est le plus ancien insecte ailé encore vivant, il est apparu il y a plus de 300 millions d'années. Tout en souplesse et au vol lent, il présente des caractères considérés comme ancestraux, comme le fait de ne pas pouvoir rabattre ses ailes sur son corps et d'être depuis toujours attiré par la lumière.



( Un p’tit insecte qui ne vit que quelques heures à partir du moment où il n’est plus à l’état larvaire qui, lui, dure tout de même trois ans ! Durant sa courte vie, l’éphémère ne fait que voler et se reproduire en plein vol. 
Ses ailes ne peuvent pas être rabattues sur son corps.)
Ce matin  8 mars 22
Sur mon voilage plumetis 
 l'Éphémère .
En vol nuptial de quelques heures?

J'ai rêvé la main de l'éphémère
Qui est entrée dans ma maison
J'avais pour elle des yeux outremer
J'en ressentais la déraison.
Elle était si fine si  légère
Avec ses longues ailes sans façon 
J'aimais déjà les éphémères
Quand j'étais petit garçon!

jamadrou© "petits pas de côté" Printemps de la poésie mars 22


(Souvenez-vous de la poésie/chanson de Léo Ferré: L'étrangère ...)

J'ai pris la main d'une éphémère
Qui m'a suivi dans ma maison
Elle avait des yeux d'outremer
Elle en montrait la déraison.
Elle avait la marche légère
Et de longues jambes de faon,
J'aimais déjà les étrangères
Quand j'étais un petit enfant!





7 réflexions au sujet de “L’Éphémère 4”

  1. Etre plume légère et s’envoler, comme l’Ephémère le temps d’un instant vécu.Un passage parmi la vie en semant le meilleur de soi-même.. »Effet mère »..L’avenir est entre mains.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s