Peinture, Petits pas de côté en 2022

Prendre le pli

Il avait pris ce pli dans son âge enfantin
De venir dans mon antre un peu chaque matin;
Je l'attendais ainsi qu'un rayon qu'on espère;
Il entrait, et disait bonjour, ma petite mère;
Prenait mes couleurs  ouvrait mon carton, s'asseyait
Sur mon pouf, dérangeait mes dessins, et riait,
Puis soudain s'en allait comme un oiseau qui passe.*
  (*Poème de Victor Hugo légèrement modifié)

Je rêvais de le peindre insoumis et libre
Sur le toit d'une cage juste en équilibre
Mais jamais je ne le pus il volait si vite
comment dessiner une enfance sans limite
qui entre et sort d'un coup d'aile rieur et coquin
leste tel un arc-en-ciel mon petit arlequin.

Il avait pris le pli de venir ainsi chaque matin 
et moi j'avais pris le pli de l'attente heureuse 
alors regardez mon tableau 
il a les couleurs de sa visite éclaire
et les plis de notre rituel du matin. 
Ce tableau va avoir 46 ans
je passe de temps en temps mon plumeau arlequin
pour ôter toile d'araignée et poussière.

jama© "Petits pas de côté" 28/1/22 

10 réflexions au sujet de “Prendre le pli”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s