Petits pas de côté en 2022

On pourrait penser à un cimetière

Il y a des images qui trompent
il y a des mots qui ont des images imprimées en nous
quand je pense quand j'écris
je travaille avec ce que j'ai appris. 
Si je veux être fidèle à ce que je sais
à ce qu'on m'a insidieusement appris
je manque de liberté 
et je vois des morts pour la France
un cimetière américain
Pour écrire en étant fidèle à la réalité
il faut me débarrasser des images acquises
il faut que mon écriture soit journalistique
neuve, impartiale
il faut être simple et claire
il ne faut pas créer des obscurités de mots
ma sensibilité n'intéresse personne
écrire c'est montrer.

Et la poésie ça sert à quoi?
sinon à créer des complications
comme une obscurité pour faire beau
pour faire original intéressant.
écrire est-ce fait pour cela?
écrire n'est-ce pas fait pour renseigner et être compris?

Ecrire ou décrire?

écrire ce ne doit pas être fait pour se comprendre soi-même

jama© "petits pas de côté"  20/1/22

5 réflexions au sujet de “On pourrait penser à un cimetière”

  1. La vision d’une image est celle d’un poète qui écrit ce que voit ses yeux et le dit avec ces mots. Ça sert à cela la poésie. Écrire est une vision personnelle qui décrit la réalité du poète.
    Chaque fois que j’écris un poème, c’est quelque chose qui sort de mon moi interne, ma vision d’un fait réel ou imaginaire. C’est ma vérité. Bon après-midi Daniel

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s