atelier d'écriture Mil et une, Voyage en 21

Trompe l’œil

Pour l’atelier d’écriture en ligne Mil et une , sujet 31 un clic ici

  Trompe-l'œil (premier texte)

La nature trompe l'œil 
et fait d'une feuille morte rouge 
une bouche prête à donner un baiser. 

La nature veut peut-être mettre mes sens en alerte 
et me dire qu'en elle tout est sensualité. 

Promenade d'automne en forêt 
j'écoute le crissement des feuilles sous mes pas 
je regarde les couleurs chatoyantes des futaies
je respire l'odeur d'humus joyeuse et anisée 
je goûte la tendresse de la noisette 
je touche religieusement la peau vieillie des arbres 

Mes cinq sens sont de bons exécutants 
ils font de cette bouche rouge non pas un mensonge 
mais juste l'interprète de mes songes:  
elle est cette voix cette vibration de l'âme
qui crée ma réalité.

jamadrou © « Voyage en 21 »  sens 17/10/21



La tournante des saisons  (texte 2)

Dans les songes des arbres presque nus
une feuille rouge chuchote
telle une bouche en cœur qui palpite
en deçà des saisons qui passent
et qui hélas poussent vers la nuit
cette nuit où s'égarent 
les dernières lueurs de l'âme
La feuille rouge se fait aguicheuse 
un mensonge pour avoir une vérité à raconter
le soir près d'un feu de cheminée
où l'arbre crépite
dernières étincelles de vie
rouge à lèvre, parfum suave, tournante * du temps.

*Tournante = viol collectif

jamadrou © « Voyage en 21 »  sens 17/10/21







9 réflexions au sujet de “Trompe l’œil”

    1. et pourtant Daniel , je ne veux tromper personne
      juste partager pour savoir si vous aimez , si ça vous inspire , si ça vous donne envie de dessiner, d’écrire, de peindre, de regarder, si ça vous plaît ou déplaît, juste me frotter à vos regards sans sortir de mon univers, sans faire d’expos …
      Bon dimanche Daniel à créer une réalité.

      J'aime

  1. l’oeil ne se trompe pas. C’est notre esprit d’interprétation qui chatouille nos sens..Cette feuille-bouche fait la fine bouche devant un automne qui s’enfonce vers le crépuscule d’une lumière incertaine.
    Elle nous invite , d’un baiser à regarder la nature qui s’endort. De ce temps qui passe si vite et que l’on doit déguster aussi lentement que possible. Cette année la couleur automnale est
    Rouge baisers
    tout plein de baisers
    martine

    Aimé par 1 personne

  2. La bouche rouge de l’automne envoie les baisers d’adieu d’une année qui va s’achever dans le dépouillement . Comme elle ne peut retenir le temps, elle désire sans doute atténuer les angoisses avant les brutalités éventuelles de l’hiver; aussi un ou plusieurs baisers, n’est -ce pas une agréable et douce consolation ?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s