Gogyōka, Rêve et réalité, Voyage en 21

Ma trinité

Ils étaient un ils étaient deux ils étaient trois.

Il était une fois trois p’tits oiseaux  mystérieux ma foi
Posés sur une branche comme trois petits mots sur une page blanche
Sont-ils poésie face à la triste prose de la vie
je les entends respirer et même chanter
Je me sens oiseleur au plus près de trois p’tits bonheurs.

Jama © "Voyage en 21"   gogyōka de juin ,  jour 21 , c'est l'été.

14 réflexions au sujet de “Ma trinité”

    1. Martine pour toi et Christian alors …
      Trois petites notes sur une branche,
      portée musicale pour noires et blanches
      que ce nouvel été vous enchante .

      J'aime

  1. Fête de la musique ou pas, du matin au soir ils nous enchantent et c’est une joie de les écouter. Depuis trois ans, j’ai un invité qui s’installe dès avril, le loriot chante tout près de la maison mais je ne l’ai pas encore aperçu. Un petit bonheur de découverte !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s