Nature poésie, Voyage en 21

Poudre aux yeux des jardiniers des autoroutes

A quoi peut bien penser l’Homme quand il sème des coquelicots aux pétales rouge de soie en bordure de la grand-route ?
A quoi pense l'Homme quand il sème sur les collines factices, autour des voies routières, le lin bleu gracile et souple qui ondule à la moindre brise ?
A quoi pense l’Homme quand il sème en bordure des autoroutes d'époustouflantes jachères fleuries ?
Veut-il demander pardon à la Terre pour ses erreurs passées ?
Veut-il s’amender lui même en offrant à la Terre des graines de couleur?
Il sème le beau pour cacher coups, blessures, cicatrices, crevasses 
que sa folie, sa violence, son non respect, ont causé
La Terre est une mère blessée
Y aura-t-il féminicide ?
Il ne suffit pas de dire pardon, je ne recommencerai plus , je t’aime 
puis d’offrir des fleurs ...


jamadrou © "Voyage en 21"   Nature,  extrait du 28/5/21

15 réflexions au sujet de “Poudre aux yeux des jardiniers des autoroutes”

  1. Superbe pour les yeux, oui, il faut en profiter, mais comme tu le dis si bien, cela n’est pas suffisant car il faut davantage plus que de la poudre aux yeux, hélas ; impliquant un changement de l’intérieur tout au fond du 💗 …

    Aimé par 1 personne

  2. Même sur une voie aussi polluante, autoroute, les bords fleurissent, comme en campagne, pied de nez à notre vie de va et vient tjs dans la course 😉 hier encore j’ai vu des bouquets de coquelicots qui me saluaient sur la route de mes jours…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui de partout Jill des bouquets d’excuses !
      Les jardiniers sont ils fiers de leur travail ?
      Certainement
      Et heureux de nous faire plaisir.
      Et la Terre que dit-elle ?

      J'aime

  3. Un paravent fleuri pour notre conscience.. tout va bien alors??
    Les yeux voient du beau, notre esprit regarde au-delà des couleurs. Images floutées, alors?
    Il manque du gris dans ces taches de couleurs.
    mam

    Aimé par 1 personne

  4. Envie de rêver, ta poésie me plonge dans ces rêves où tout est possible; Soyons ces fleurs qui laissent encore de l’espoir aux hommes.
    Bisous

    J'aime

    1. Pascal
      Ceux que j’appelle « les jardiniers des autoroutes » ont compris la nécessité au milieu de toutes ces infrastructures gigantesques d’essayer de participer au respect de la biodiversité , au respect de la faune , au bien être des humains
      Ils ont tous leur rôle à cœur
      Et font ce qu’ils peuvent

      J'aime

  5. je pense que les fleurs de nos autoroutes, sont les témoins d la nature…Elles nous disent que malgré tout, il y a des petits bonheurs cachés même sous la froidure des goudrons,…hier, j’ai remercié les soleils des genêts sur la N10 de Bordeaux à Poitiers… J’ai remercié les coquelicots et les boutons d’or sur les talus…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s