mai 2021, Nature poésie, Voyage en 21

Bon dimanche à toi qui passes ici.

Qui es-tu lecteur, liseur de mes tableaux de mes mots de mes photos. Je ne peux t’envoyer ni le parfum de mes fleurs ni l’esprit du vent qui souffle dans ma passiflore

Pourtant tu reviens et à chaque fois tu laisses trace de ton passage. Viendras-tu dans cent ans lire ce qui aujourd’hui remplit ma vie et m’emplit moi d’allégresse? Peux-tu dès aujourd’hui cueillir le parfum de mes premières roses et la triste absence de mes autres fleurs? Sais-tu combien mon bonheur ne tient qu’au fil de mes pensées, ces petites fleurs pleines de souvenirs, vivaces ou annuelles, cycliques et vivantes parce que traversées par la pluie le vent et le soleil? Sais-tu tout cela lecteur , le perçois-tu, l’entends-tu à travers mes mots mes photos mes coups de crayon ? Puisses-tu ressentir dans ta joie d’être en vie mon envie à moi de vivre mes émotions mes passions ( passiflores) au centuple à travers mes écrits. Puisses-tu ressentir combien est belle la lumière qui précède et qui suit le petit grain qui arrose mes fleurs. Cette luminosité qui donne aux choses la clarté du jamais vu . Cette lueur dans mon regard qui devient neuf et capable de saisir cet instant fugace comme instant magique.

Oui lecteur j’aimerais tant que ce partage ait du sens …

jamadrou © « Voyage en 21 » les lecteurs 9/5/21

15 réflexions au sujet de “Bon dimanche à toi qui passes ici.”

  1. Quand les mots, les photos, les créations sont partages et liens, le bonheur ne peut-être qu’au rendez-vous… Bon dimanche… Chez nous l’orage arrive à grands pas, vent et gros nuages noirs… Les fleurs frissonnent et les oiseaux se sont tus…

    Aimé par 1 personne

  2. Dans cent ans, nous le goûterons ensemble, le doux parfum de tes fleurs !
    Il n’y aura plus de distance, et rien ne saura nous en empêcher ; quel bonheur !
    Ce partage a vraiment du sens, tu sais, Jamadrou ; il réchauffe mon cœur !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis toujours là Josette .
      je sais que la vie vous malmène et je pense à vous deux.
      écrire ton desarroi ta souffrance sur ton cahier d’écolière peut être un moyen de résister
      il y aura une accalmie Josette
      engrange mes mots : je les vois dans ta fenière , respire le parfum du foin , il libère les bons souvenirs
      je vous embrasse

      Aimé par 1 personne

  3. Et tu es une fidèle depuis si longtemps Jill que je te sens là marcher autour de moi . Le matin tu guides mon regard et bien souvent mes mots écrits sont pour toi.
    Quand tu t’absentes le manque se fait sentir
    Tu es mon p’tit morceau de shit du matin 🤫😉

    J'aime

  4. Quel bonheur de respirer de nouveau de ces odeurs que madame nature nous donne.
    En vie ..Envie de renaître aux poêmes et tableaux de dame nature que tu nous envoies L’absence fut longue et pesante, il a suffit d’une odeur d’ajonc et de brise marine pour m’éveiller.
    Bonjour, Jamadrou
    martine

    Aimé par 1 personne

    1. Re-venir là où un jour on s’est arrêté c’est sentir revenir parfums ,beauté , joies , souvenirs
      Les renaissances sont toujours magiques.
      Martine, Heureuse de te lire ici

      J'aime

  5. Je ne peux rien savoir de l’avenir, mais je sais que lorsque je peux prendre le temps pour chaque page non lue, c’est un bonheur pour moi.
    Alors, continue. 🙂

    J'aime

Répondre à Marie Minoza Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s