19 réflexions au sujet de “Dione”

  1. Merci jamadrou… Détenir pour sa couleur ou son chant un oiseau en cage….!!! Pas mieux avec les animaux qui connaissent d’autre cage, même si ils sont « choyés » par leur propriétaire, c’est une vie restreinte à « 4 murs »… si un jour leur porte s’ouvre… que feront-ils… !? bises de m’dame JB 😉

  2. Bonjour Jamadrou
    Je me demande à quoi peut bien penser un oiseau en cage, surtout quand celle-ci est installée à l’extérieur. Que se dit-il en voyant les autres oiseaux voler librement autour de lui ? Peut-être après tout qu’il n’a pas toutes ces considérations à l’esprit, peut-être qu’il est heureux de chanter, peut-être que nous attribuons trop souvent des réflexions humaines aux animaux, parce que leur sort nous émeut, peut-être que… peut-être que… peut-être que… Avec des peut-être, on peut s’imaginer mille et une choses. Mais on ne saura pas. Juste que c’est tout de même super triste qu’il ne puisse profiter de ses ailes.
    Bon mercredi.
    Fabrice

  3. Oui Dione ici peut s’envoler , mais n’est il pas trop dépendant de l’homme maintenant ?
    Ici nous avons vu arriver dans le parc que j’ai en face de chez moi des grandes perruches vertes, visiblement elles se sont bien habituées à leur nouvelle liberté et même aux conditions climatiques hivernales .
    Bonne journée
    Bises

    1. Gisèle Les perruches à collier, importées pour le plaisir de quelques propriétaires, ont quitté leur volière pour retrouver la liberté. Loin de leurs terres natales, elles ont su trouver de nouveaux repères. Mais au-delà de la sympathie qu’elles inspirent aux promeneurs, leur présence pourrait bien avoir des conséquences insoupçonnées sur la biodiversité rClassées dans la catégorie des espèces invasives, les perruches risquent-elles de bouleverser l’écosystème?

      Alors Dione en sage oiseau a peut être appris à vivre sous dépendance
      Bon mercredi Gisele

  4. Je retrouve ta trace ici Jama. J’aime beaucoup et l’image et tes mots et les réflexions abyssales suggérées ou évoquées. Vastes questions que la liberté et la servitude, volontaire ou non. Mais ici quelque chose me réjouit infiniment : la poésie et la philosophie peuvent se mêler; Mieux, la poésie permet à la pensée de vivre dans le silence des mots et entre les mots

  5. Coucou Jeanne
    Je suis bien heureuse en lisant ton com
    Poésie et philosophie sont amenées à faire bon ménage ; elles ouvrent grand portes et fenêtres des mots …
    Merci Jeanne

  6. La peur n’évite pas le danger… c’est ce qu’on dit.
    Mais je crois surtout que la peur ne peut pas empêcher l’oiseau de rêver. Il rêve aux vols qu’il fait quand il rêve… 🙂
    N’as-tu jamais rêvé de t’envoler, pour de vrai ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s