Des couleurs et des mots, Des mots en écho

Peindre un exil

... "quelque part une balise de feu
parmi les ombres tentaculaires
des illusions
quelque part des merveilles fragiles
qui échappent à la frénésie des horloges
et peut-être
un pays sans exil
poésie
mots de feu ou de fleuve
refuge de l’enfance
quelque part sur la terre sacrée du rêve
la terre-mémoire
racines de l’âme bleue des oiseaux."
Francine Hamelin


10 réflexions au sujet de “Peindre un exil”

    1. Merci Josette
      C’est vrai , la présence du petit coquelicot me manque
      Mais la vie est faite ainsi
      L’absence souvent emplit notre âme…
      Bon bout de l’an Josette et commence la nouvelle année dans la paix des cœurs
      Bise

  1. Oh j’avais peint cela sans trop savoir où j’allais et puis j’ai lu la poésie de Francine Hamelin et j’ai trouvé qu’elle allait fort bien sous cette peinture!
    Je te dirai même que j’ai trouvé qu’elle avait été écrite pour elle!! 😉
    Bonne fin d’année et tous mes vœux de bonne santé et bonne écriture pour l’an neuf.

  2. Il y a ceux qui en restent à leur rêve et d’autres qui font leur valise pour ce pays « merveilleux »… cet ailleurs plus vert, plus bleu, plus rose… ils sont comme des enfants avec le Père Noël, ils y croient… belle soirée, jill

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s