C'est la vie, couleur et mot

Aux couleurs d’automne…

J'entends la vie
battre comme un tambour de chaman
j'entends les esprits d'automne
danser la sarabande
les arbres ne sont pas morts
s'ils perdent leurs feuilles
c'est juste pour murmurer
à la cadence du temps
à la cadence du vent 
que la vie de l'arbre
toujours bat son plein de confidences
avec les feuilles
le vent danse. 

jamadrou © "les mots pour leur dire" 18/11/2020

La chamane
« Je vous invite à une chevauchée fantastique à la rencontre des esprits de la terre dans une nuit peuplée de bêtes qui n’ont de sauvage que leur liberté »

Ainsi a parlé la grande chamane.

Dès le début de son « histoire » je l’ai vu lancer une passerelle entre les deux mondes : entre humanité et esprits de la nature.

Cette passerelle je l’ai empruntée avec curiosité et grand bonheur  et ce que j’ai découvert fut merveilleux. Assise sur un cheval fougueux j’ai galopé dans ma nuit et j’ai traversé la couche d’incompréhension pour aller vers la lumière, là où le rêve devient  réalité.

Ici les bêtes savaient et moi je comprenais leur langage.

Le loup, la chouette, les oiseaux me parlaient, me guidaient

Les arbres les herbes se penchaient sur mon passage, me caressaient, m’encourageaient

L’eau du ruisseau ou des cascades dévalaient dans mon cœur et délavaient les couleurs sombres  J’ai compris que les (plus) bêtes n’étaient pas ceux qu’on croit. Les humains étaient les plus bêtes, les plus arrogants les plus sots  du monde des vivants. Ils s’appropriaient et dévastaient. Cette chevauchée  m’a ouvert les yeux,  j’ai vu la vraie nature de chacun,  j’ai compris ce que bête  sauvage voulait dire. J’ai compris qui bafouait le mot liberté, ce mot qui veut dire : vivre au rythme de Gaia mère de tous.

Quand je suis revenue de cette traversée folle je savais qui je devais respecter et qui je devais chaque matin remercier, adorer. Mon présent fut alors cadeau,  mes amis et confidents furent les animaux,  ma nourriture se mit à réfléchir la vie et ce reflet  fut respect.

jamadrou JD

écoutez ! https://youtu.be/cBnFhT7aSPM

14 réflexions au sujet de “Aux couleurs d’automne…”

  1. je ne me souviens pas avoir déposé ce tambour dans l’Herbier Josette
    mais c’est vrai qu’il aurait pu faire un bel exercice pour laisser libre cours à nos pensées du jour aux couleurs de l’automne.
    bisou Josette.

    J'aime

    1. dans la précipitation je me suis mal exprimée, je faisais référence à la page 88 : « Uutaï – chant de la Terre-Mère »
      dès que j’ai vu ton tambour c’est la première image qui m’a frappée !

      Aimé par 1 personne

    1. Oh! oui Jill célébration de l’arbre, des saisons, de l’automne pas d’oraison funèbre mais un chant qui célèbre l’espoir, le cycle de la vie.
      Merci Jill pour ce précieux commentaire.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s