couleur et mot, En écho, Nature poésie

Doublure

Ils étaient cachés
dans ma doublure
Celle qui s'appelle jama, jack, JD , jamadrou? ...
Non.
Ils dormaient
ils avaient pris le passage
quelle belle affaire
se perdre dans le noir
et tomber
au fin fond de l'oubli
dans ma poche crevée
"Mon unique culotte avait un large trou
– Petit-Poucet rêveur, j’égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
– Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou"
7 p'tits cailloux jolis
égrènent mes semaines
dans ma poche reprisée
ils s'entrechoquent et rient
ils sautent et font la fête
au rythme de ma vie
de pignouf apprenti averti
mon auberge est la nature
ma ballade ne rime à rien
mes cailloux sont mon chemin

jamadrou© "Les mots pour vous dire" oct. 2020

6 réflexions au sujet de “Doublure”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s