couleur et mot, Nature poésie

L’oiseau (2)





Est-ce le bleu qui m’a fait trouver l’oiseau ou est-ce l’oiseau qui m’a fait découvrir ce bleu si précieux?

L’aragonite bleue; l’optimisme, l’apaisement, l’inspiration, une large vision spirituelle d’un monde meilleur, ce monde de l’enfant intérieur.

Le souffle que j’appelle l’instant bleuté devient ici ciel à perpétuité. Il m’a transportée, il transporte par delà la vérité. L’oiseau prend ce souffle pour planer dans une éternité rêvée.

La pierre bleue dans ma poche usée attend chaque jour ma caresse reconnaissante.

Elle sait.

jamadrou © « Les mots pour leur dire » Recueil 2020

8 réflexions au sujet de “L’oiseau (2)”

    1. Mayalila, dans « L’oiseau1 » tu avais offert à l’oiseau tes mots magnifiques : « …cet oiseau sur ta photo semble ne plus appartenir à la terre le vol semble figé dans cette ouverture de l’instant, ce vol plané… éternel. »
      Le Bleu, je crois, y était pour quelque chose 😉

    1. Ah! Josette cette heure bleue entre jour et nuit entre chien et loup quand tout devient bleu nuit…
      ici l’instant bleuté se situe (non pas dans le temps mais dans l’espace) entre ciel et mer, ciel et air, il me rappelle la couleur de cette pierre au fond de ma poche. (il pourrait être aussi le bleu pastel obtenu avec la plante des teinturiers, le bleu indigo)
      En peinture mon instant bleuté est celui où je trouve enfin le bleu qui me fait vibrer, qui me convient.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s