je me souviens, les mots pour leur dire, Réflexion

« La route rouge »

Sur le chemin de l'âme
j'avance à reculons
dans mon passé
sur cette route rouge 
qui mène à cette photo 
vide et pleine
tu me donnes la main
tu me penses fragile
je me laisse guider
en confiance et fière
je sens la lumière en mon "fort" intérieur
cette lumière qui maintenant illumine ma pensée
le seuil éclairé de mon intérieur
me donne envie d'entrer
dans cet amour fraternel
je t'aime et je sais que tu m'as aimée
tu n'est plus là
tu es dans l'éternité
des chaudes larmes
je ne peux pleurer
j'avance avec.

jama © "Les mots pour leur dire" Recueil 2020
"La route rouge. Arthur Rimbaud"

12 réflexions au sujet de “« La route rouge »”

  1. L’immense nuit du monde
    Semée d’étoiles
    Prendrait-elle jamais sens
    Hors de notre regard ?

    Et l’immonde de notre nuit
    Trouée de cris
    Susciterait-il jamais écho
    Hors de notre ouïe ?

    (François Cheng)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s