Des mots en écho

Le matin…

Je me réveille et

j’écoute la musique que tu as choisie

« pour les allumeurs de réverbères

qui sont quelque part

dans un monde sans frontière »

alors je sais que nous sommes reliées

par cet indicible

que j’appellerai portée

et les notes sont le message apporté

sur ces ondes merveilleuses

que sont l’amitié le partage la bonté

j’écoute, je m’emplis de ce que tu aimes

de ce que tu es 

de ce que tu donnes

et je peins ou j’écris avec toi

Ce matin

la musique a ouvert mes persiennes

sur un ciel à la Van Gogh

j’écoute ta musique :

Le bleu tournoie dans une douceur nocturne

émaillée d’or et de lumière

harmonieuse eau claire

dégouttelant de bonne heure

mes pinceaux seront plein d’azure

d’outremer foncé

de violet pourpre clair

de bleu ciel

de cyan et de bleu Hoggar

le sable que le marchand

avait déposé dans mes yeux clos

sera le soleil tournoyant de ma journée

où le vent semble déjà vouloir

faire envoler les feuilles tournées

Il y aura une nouvelle musique à écouter…

11 réflexions au sujet de “Le matin…”

  1. Quand la tempête a soufflé et détruit
    Quand l’horizon s’estompe dans la nuit
    Il est des matins où le besoin d’apaisement se fait pressant…

    1. Merci à toi Gisèle pour tes mots sous « Le matin »
      Ma Rita est arrivée en retard mais elle est là cachée dans une poésie
      bisou et bon mercredi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s