page pour l'Herbier Poésie

Les pierres

Il était un temps où la pierre me possédait. Des que mon regard croisait sa route naissait une passion absolue un coup de foudre entre elle et moi. Je la caressais du regard puis des mains en aveugle et alors se produisait une étrange attirance, nous étions « aimantées »

Je ne savais pas encore ce que j’allais sculpter c’est la pierre qui allait me guider. Ma passion allait pendant de nombreuses années dévorer les pierres comme les pierres allaient dévorer mon temps mes mains ma santé . Percluses de douleur , de déformations , d’étranges allergies, mes mains ont crié douleur et c’est la mort dans l’âme que j’ai rendu les outils de sculpteur: je n’irai plus jamais au cœur de la pierre , la pierre m’a dévorée.

De notre relation foudroyante est née une rupture fracassante . Sculpter la pierre devait certainement me transporter dans une autre dimension temps.

La vie d’une roche s’étend sur des millions d’années, le temps la transforme, l’adoucit, la ponce, la dompte… j’ai voulu jouer au temps qui passe, j’ai moi même sculpté la roche . Mais un jour le temps a réagi violemment, il m’a mise face à la vieillesse de mes mains, il m’a dit stop et a coupé mes ailes d’apprentie sorcière.

Aujourd’hui je ne peux plus gratter, creuser pour trouver l’âme de la pierre mais maintenant, je sais que cette âme existe

Alors, depuis ce temps là, c’est avec beaucoup de doigté et de douceur que chaque jour durant mes promenades, j’entre en relation avec les pierres.

Oui les pierres me parlent et leur message est sans rancune . Les pierres sont à mon écoute, pleine de douceur et de tendresse. Les pierres me voient.

Un texte que j’ai écrit pour la page 148 de l’Herbier Poésies inspiré par la photo d’une oeuvre de Henri Haram Hairabédian choisi par Adamante

Ainsi que les œuvres et textes de l’artiste Francine Hamelin : « L’envers des jours »

https://lenversdesjours.wordpress.com/2019/09/06/quelques-sculptures/

28 réflexions au sujet de “Les pierres”

  1. La pierre refuse mon commentaire, je le dépose ici…
    La vie parfois nous joue des tours et nous oblige à des détours, tu ne peux plus sculpter, je ne peux plus broder, mais le chemin accomplit laisse des traces indélébiles dans nos parcours de vie…

  2. Les pierres dites « humbles » que tu ramasses au bord des chemins ont des messages à te délivrer. En saisir une, l’apprivoiser, fermer les yeux et… écouter.
    Je m’intéresse depuis quelques années à la lithothérapie et à ses merveilles, ton post me rappelle un poème que j’avais écrit :

    De la Pierre humble au cristal
    Au commencement était la Terre……..
    Vêtue de sable et d’humbles pierres
    Qui évoluent dans leur essence
    Parviennent à la quintessence
    Accèdent au spirituel
    En pyramide ascensionnelle
    Se purifient et se dévoilent
    Dans la trame d’un pur cristal……

    Gibulène 26 / 1 / 2018
    bonne soirée Jama

  3. Les pierres sont comme les personnes il y en a des douces et d’autres pleines d’aspérités…
    Je découvre ta vie de sculpteur de pierre Jamadrou
    Si je reste à l’écoute des pierres est ce parce que mon grand-père breton (que je n’ai pas connu) était carrier à Saint Aubin ? seul un de mes oncles à continué ce travail et a extrait avec ses collègues du granit pour les environs dont les blocs du calvaire de Callac… il ne reste plus qu’un tailleur de pierre à Saint Aubin qui se démène pour un musée en plein air à Plumelec !
    Cette belle illustration d’Adamante à inspiré des mots puissants et parfois tourmentés.

    je te souhaite une bonne soirée sous ta tonnelle.

  4. Sculpter la pierre, moins tendre que le bois, un choix d’artiste, elle est tentante, un jour on peut remplacer le burin par de l’encre noire et dessiner ceci-cela dessus comme Henri Haram… une option jamadrou, ah la vie ne rajeunit personne…

  5. Il y a de ces grandes âmes qui se rencontrent ; qu’elles qu’en soient leur nature.
    De pierre ou d’argile, de faune ou de flore, ou d’humanité ; la vie est ainsi majestueuse.
    Ton texte écrit pour notre amie Francine est profond et rempli de tendresse.
    Je suis très émue à la pensée de devoir cesser une telle passion…Les oeuvres de Francine sont magnifiques.

    Un magnifique hommage que tu as écrit- là ma belle.
    Bravo et merci
    Une très belle soirée

    Manouchka,

  6. sur la pointe de la plume j’ai voulu raconter l’histoire d’une passion…

    Francine m’a fait la joie de déposer « mon histoire » chez elle
    ces lecteurs, s’ils n’ont pas le dos tourné, me verront passer…

    Bisou ma Nouchka tendresse

    1. Quichottine merci
      Je ne suis pas très présente et ne « parle » plus beaucoup ici
      Et toi toujours fidèle tu passes et me laisse de gentils messages
      Oui Quichottine merci

      1. Voici ce que j’ai quad je clique sur le lien: »Hum, nous ne parvenons pas à trouver ce site.

        Impossible de se connecter au serveur à l’adresse jamadrou.com. »….Je te souhaite une bonne journée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s