20 réflexions au sujet de “Au revoir”

  1. Tu quitte déjà l’Océan… tu viens à peine d’arriver !
    Ne crains rien l’oiseau ne boude pas il restera avec toi dans ta pensée, il t’attend près de l’océan.

    1. Deux mois vite passés …
      Un grand chambardement m’attend en Isère …
      et nous reviendrons mi automne … le tarier aura-t-il migré ?
      Une chose est certaine l’océan sera toujours là
      Bon lundi Josette

    1. Mais c’est bien sûr!
      Tu as entièrement raison Gibulène , je ne suis qu’une égoïste , je ne pense qu’à ma petite personne. Je voulais rendre le tarier responsable de ma tristesse ! Alors que je connais très bien la source de
      cette tristesse qui m’envahit …
      Merci à toi Gibulène , il est bon qqf d’être remis à sa bonne place!
      Bise

      Regarde un peu ce que j’étais en train d’écrire !

      « La vie n’est qu’un jeu de piste
      une quête vagabonde
      Elle n’est que pépiements
      qui défient le temps
      Et qui avec une brindille
      Fouettent doucement
      l’échelle de corde
      qui relie dans un mystère sans fin
      la terre et le ciel
      L’oiseau ne prend pas garde
      à ma tristesse
      Il vole
      et sait peut être
      que ces quelques ondes vibratoires
      suffiront à m’être écho d’une réponse… » .

      1. ces oiseaux qui pépient devraient (je dis bien devraient) être source de joie dans notre introspection, la nature nous offre de si belles choses ! notre tristesse irraisonnée est presque une insulte….. c’est ce sur quoi je travaille au quotidien mais pas toujours avec les résultats escomptés. Bonne soirée Jama

        1. Peut être « Tristesse irraisonnée «  quand on ne les entend plus chanter et sensation étrange quand ce silence devient oppressant…

          Tu as raison Gibulène je ne dois jamais jamais insulter les oiseaux
          Contrition.
          Douce soirée à toi et bon réveil parmi les chants d’oiseaux.

  2. Comme ces clichés d’océan sont magnifiques…
    Je comprends ta peine de quitter ce paysage et ses beautés…!
    Je suis certaine que tu emporteras avec toi sa douce chanson du ressac de sa danse
    ainsi que ces chants d’oiseaux qui t’émerveillent et te font rêver…

    Bon voyage petit oiseau bleu…
    Tendresse
    Manouchka

  3. Peut-être que le tarier était triste de te voir partir et que taire son chant était sa façon de te le dire? Mais vous allez tous deux vous croiser sur les chemins du rêve, ça j’en suis certaine!
    💙

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s