Nature poésie

Réminiscence

Ce matin en allant saluer les agapanthes
des mots tout près
prêts à s'envoler
sont venus chatouiller ma mémoire
ils étaient là cacher dans la terre
au milieu des racines
j'ai gratté un peu
enlevé quelques mauvaises herbes
arrosé mes souvenirs
et ils sont arrivés au galop...

" Comme un diable au fond de sa boîte, 
Le bouton( bourgeon) s'est tenu caché.
Mais dans sa prison trop étroite 
Il baille et voudrait respirer. 

Il entend des chants, des bruits d'ailes, 
Il a soif de grand jour et d'air.
Il voudrait savoir les nouvelles, 
Il fait craquer son corset jaune-vert. 

Puis, d'un geste brusque, il déchire 
Son habit étroit et trop court 
"Enfin, se dit-il, je respire, 
Je vis, je suis libre. Bonjour !"


Paul Géraldy
-  Réminiscence…rappel à la mémoire d’un souvenir
qui n’est pas reconnu comme tel.
- Platon pensait que toutes les connaissances que nous acquérons
ne sont que des réminiscences
de ce que nous avons su avant notre naissance.
- Mais une réminiscence n'est-elle pas plutôt "un emprunt"
plus ou moins conscient
fait par l’auteur d’une œuvre artistique ou littéraire à d’autres créateurs?
- Le plagiat est-il réminiscence?

15 réflexions au sujet de “Réminiscence”

  1. Poésie que mes élèves aimaient beaucoup…
    « Le plagiat est-il réminiscence?  »
    Une question qui interpelle…Quand on écrit il y a forcément des mots, des impressions cachés au fond de l’inconscient qui reviennent et que l’on emprunte car elles sont devenus nôtres et on en a oublié l’origine…

    Le plagiat est une copie consciente c’est totalement différent.

  2. Je laisse la parole à Paul Valéry :
    « Rien ne peut nous séduire, rien nous attirer, rien ne fait se dresser notre oreille, se fixer notre regard, rien pour nous n’est choisi dans la multitude des choses et ne rend inégale notre âme, qui ne soit, en quelque manière ou préexistant dans notre être, ou attendu secrètement par notre nature.  »
    (j’aime tant ce poème de P

  3. La sagesse vient-elle des Paul Josette?
    Je croyais que seul le pôle Nord était magnétique … l’ile des aimants…cette île attendue secrètement par notre nature éperdue d’amour…
    (Josette vas tu excuser mon humour totalement décalé ?)

  4. Depuis quelques jours, je sais ce qu’est une agapanthe, car ma fille m’en a offerte une à planter dans mon jardin… S’y plaira-t-elle ? Je l’espère, mais il est bien désertique par rapport à la verte Bretagne ou même à la Touraine dont elle vient.
    Pour en venir aux « réminiscences », dans l’absolu la connaissance est hors temps, tout est donc déjà su et connu de l’Être que nous sommes, chaque apparition d »individu n’étant qu’une création parmi d’autres de la conscience… Cela dit, au niveau relatif il faut bien rendre à César ce qui a été exprimé par César. Mais aimer le répéter n’est pas interdit !

    1. Il faudra peut être la protéger du froid
      L ‘agapanthe est une plante très « class » au bleu très poétique…

      Merci pour tes sages explications
      Douce nuit

  5. En ce qui concerne ce que nous disons et écrivons, nos mots viennent certainement de ce que nous avons vu, lu et rencontré ici et là tout au long de nos jours, de notre vécu, bien entendu c’est une certaine réminiscence mais je ne dirais pas du plagiat car ce n’est pas un collé-copié d’un(e) autre.
    Magnifiques tes mots, ces fleurs et ton partage, Jamadrou !

  6. J’aime énormément ces fleurs… merci pour ces questionnements.
    Tout a déjà été écrit… je suis d’accord avec Colette et Marie. Le plagiat est une copie consciente.
    Nous ne venons pas de rien, nous sommes un peu de tout ce que nous avons lu et vu. Il y a forcément des œuvres qui nous ont plus marqués que d’autres, des phrases qui nous hantent. Il n’est pas toujours simple de trouver celles qui n’ont jamais été écrites. 🙂
    J’ignore s’il y a des écrivains qui passés au crible resteraient indemnes de tout emprunt à leurs prédécesseurs.
    En écrivant, nous ajoutons une nouvelle pierre à un édifice immense dont nous ne connaissons qu’une toute petite partie.
    Passe une douce journée jamadrou. Bisous.

    1. Merci Quichottine pour tes bonnes et judicieuses remarques
      Nos écrits sont des petits bouts de nous nés de petits bouts avalés et digérés de nos lectures et rencontres
      L’humanité = un grand tout
      Bisou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s