Rêve et réalité

Sur la branche de cerisier

Hier un matin comme si de rien n’était
J’ai entendu  l’oiseau
celui qui parle à mon enfance.
Connaître comme si de rien n’était
le sens de son chant au crépuscule du matin
a réveillé en moi la logique de mon chemin heureux
L’oiseau m’a dit
comme si de rien n’était
qu'il a toujours chanté volé couvé 
L’oiseau comme la branche sur laquelle il est posé
s’endort en hiver et refleurit au printemps
Juste parce c’est ainsi comme si de rien n’était
N’est-il pas plus simple de tout vivre
comme si de Rien n’était
quand on sait Tout ça sans savoir pourquoi ?
C'est ainsi
Comme si de rien n’était
que je suis à demain
et sur la branche de cerisier en fruits un oiseau chante
au crépuscule du soir.

8 réflexions au sujet de “Sur la branche de cerisier”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s