J'ai mal, Nature poésie, Rêve et réalité

Sur une vieille enveloppe. 2

Sous ma plume, trempée dans l’encre de ma journée, un village silencieux, des chemins, des champs sont en train de naître sur une vieille enveloppe de papier jauni qui, dans ma boite aux lettres, a terminé ce matin son voyage. Tout est si calme.

Au bout du chemin
Ne trouver que des ruines
Absence de bruit

10 réflexions au sujet de “Sur une vieille enveloppe. 2”

  1. Le timbre est un grand voyageur, de ville en ville, de village en village même haut perché, là où le facteur et ses lettres sont attendus comme le messie… bon premier mai à toi, JB

    1. Les mots voyagent si vite dans nos blogs que le timbre comme l’enveloppe souvent s’ennuient alors inventons les petits envois pour tenir compagnie au timbre à l’enveloppe et entretenir la joie de la boîte aux lettres
      Bon premier mai à toi aussi Jill et bonne suite des jours
      Merci pour tes mots ici

  2. Merci Jamadrou pour ces mots voyageurs…!
    Peu importe d’où ils viennent, ils restent près du coeur qui en ignore la distance…
    Amitiés
    Manouchka

    P.S. Merci pour ta demande d’accès au Jardin des Quatre Saisons. Malheureusement
    il n’a presque plus de contenu et je dois le retravailler pour un autre projet…🙂
    Je vais enlever le lien …

  3. Alors Manouchka travaille et retravaille au Jardin des 4 saisons , fais pousser les mots, grimper les phrases et fleurir les pensées, un jour je pourrai peut être respirer son parfum, ton parfum…
    Bonne fin de ce premier jour de mai
    🌱🌿🌾

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s