couleur et mot

Le temps de froisser…

Dans un autre temps j’ai dû froisser un artiste et exaspéré sa muse Dans leur monde déconnecté ils planent tel goéland se servant du courant. Ma tache jaune éclabousse leur suffisance ils n’ont besoin de personne ils glissent et mélangent couleur et mot tous seuls Il ne faut pas dire que leur œuvre m’est incomprise moi qui ne suis que canari au gilet jaune terni qui vit de l’air du temps 
Il y a des mondes qui jamais ne se touchent je suis et resterai dans mon monde du milieu dans l’entre-deux le passage piéton je continue à traverser des routes le temps me joue des tours j’ai vu Elsa Simone Marguerite Eva Louis Jean-Paul Yann Pablo…Froisser le temps pour essayer à chaque aube nouvelle le « faire à repasser » et ôter les mauvais plis . Ma sonate est trébuchante mais gratuite elle ne sera jamais le « faire de lance » de mes couleurs et divagations.
 


20 réflexions au sujet de “Le temps de froisser…”

  1. Bonjour Jamadrou ! Tu n’es pas dans « l’Antre-deux » mais dans l’unique espace qui soit, (l’Unique Espace du Soi), les « autres » n’étant que faux semblants opposés à un ego mirage… Mais ton image-bandeau est sublime, et ton texte (ainsi que la photo qui l’accompagne) d’une grande beauté.

  2. Alors ça, il fallait le faire… à cheval !
    Ah oui, Jama, de tes mauvais plis j’ai cru voir couler de la poudre d’or… Et ta sonate trébuchante s’achève en une apothéose grandiose !
    Bien amicalement

    1. Ah! le faire à cheval, un bonheur/cavalcade à suspendre au dessus de la porte d’entrée
      et l’enthousiasme d’un Yannucoj à la nouvelle tête, tout ça me plaît bien, merci.

  3. C’était hier
    serait-ce demain ?
    Quelque chose secouait l’atmosphère
    difficile de s’y faire
    je, tu, il, nous
    flottions
    dans un univers
    envoutant
    qui nous laissait sans voix
    sur la voie ordinaire
    de notre chemin de vie
    tout était normal
    et tout était faux
    quel était donc le message
    envoyé des cieux
    qui nous figeait sur place ?
    La porte d’hier
    était fermée
    celle de demain
    semblait vraiment
    trop loin
    nous ramions sans rame

    en attente d’un signe
    de l’espace

    le soir tombait
    nous attendions encore

    (dans cette atmosphère étrange,
    je croyais comprendre
    qu’au royaume du mystère
    comme au pays des rêves
    il n’y avait ni temps, ni conjugaison)

  4.  » Tu es aussi jeune que le temps, aussi vieille que l’éternité. En vivant pleinement et de manière splendide dans l’éternel présent, tu es aussi jeune que le présent  »
    …Eileen Caddy ( La petite voix )….

    J’aime ta création de l’image qui symbolise l’arrêt du temps …
    Bonne soirée ma belle
    Manouchka

  5. Merci Manouchka, je découvre cette dame
    je me permets de déposer ici la suite de sa phrase
    La petite voix, méditation quotidienne de Eileen Caddy
    « Elève ta conscience et découvre que tu es sans âge. Tu es aussi jeune que le temps, aussi vieux que l’éternité. En vivant pleinement et de manière splendide dans l’éternel présent, tu es toujours aussi jeune que le présent. Tu renais constamment dans l’Esprit et la vérité. Tu ne peux pas demeurer statique dans cette vie spirituelle; il y a toujours quelque chose de nouveau et de passionnant à apprendre et à faire.
    La vigilance te garde toujours alerte et jeune. C’est lorsque le mental devient vieux et ennuyeux que la vie perd toute son étincelle et tout son zeste. Si tu n’arrives pas à comprendre une nouvelle vérité avec le mental, reste calme et élève ta conscience, accorde-toi avec l’Intelligence universelle infinie et sois un avec elle, avec Moi, et tu pourras comprendre toute chose. Garde ton esprit alerte, et jamais tu ne pourras vieillir. La fontaine de jouvence est ta conscience; la joie de vivre est l’élixir de vie! »

    Arrêter le balancier
    cacher le coucou
    mais laisser une lumière….
    ce matin, cette mise en situation s’est imposée et je fus heureuse de vous l’offrir.

    Tu dois être en tain de prendre un petit café?
    bel après midi à toi.

Répondre à Madeleine Lafrance Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s