couleurémot

ça

Il y a bien du rouge du vert et du bleu nuit, des couleurs qui coulent et des couleurs qui crient des couleurs qui toussent poussent moussent mouchent et une petite touche de jaune comme une lumière au loin.

Quand arrive la nuit sur la pelouse bleu nuit de mon syndrome bronchitique tic tac tic tac le temps s’étire il est interdit d’interdire pourtant une pancarte indique : «interdit de s’allonger» et moi qui aimerais tant dormir! Vous me croyez seule sur ma pelouse bleu nuit? Oh non je ne suis pas seule il y a bien:

une locomotive qui me suit-un vieux tacot qui a du mal à démarrer-des pas sur des herbes en automne ça sonne sec et cassant-un caillou lancé contre un paravent métallique-un avion tournant et son bruit assommant-un oiseau siffleur qui prend la relève-au loin une vache meugle sa solitude-j’entends aussi le grand vent du Nord-un bébé qui pleure-un ressort qui s’étire-des portes qui grincent-un feu qui fait claquer ses langues de flamme puis arrive un peu de calme avec juste des bavardages tamisés au loin qui brouillent les pistes-runes runes runes-c’est alors qu’un plancher se met à craquer et fait fuir le sommeil-la pancarte rigole-pas besoin de dresser de procès verbal le verbiage je connais j’ai compris-il ne me reste plus qu’à m’asseoir dos au mur et me faire mon cinéma de plein-air plein poumon pleine nature peinturlure. 

« ça »  borborygmes du 28/1/19
acrylique encre de chine pastel sur Canson 80/100cm

14 réflexions au sujet de “ça”

  1. sur la pelouse bleue de nuit une rose blanche s’est ouverte, l’oiseau chante et la vache s’approche, dos au mur un nounours s’accroche près du totem…
    un voyage digne d’Alice dans le pays des rêves

    1. C’etait Pourtant un voyage bien difficile que je voulais raconter….Alors je ne sais pas raconter douleur et craquement…je suis née juste pour rire, pour de rien…

    1. La nuit , les nuits avec cette toux violente et tenace sont difficiles mais peindre ces spasmes douloureux et ces borborygmes fut bonheur, délivrance!
      Merci merci Colette et toi aussi bon mardi

  2. J’ai découvert le thème de l’herbier et ai suivi les conseils d’Adamante, à savoir venir te lire seulement après avoir écrit… La même image sans connaître le contexte dans lequel tu l’as réalisée, a ouvert mon imaginaire sur un vécu bien différent… J’ai hâte de lire tous les participations vendredi…

    1. Merci ABC oui en acceptant de donner mon oeuvre aux mots des brins de l’ Herbier j’ai demandé à Adamante de ne pas lire mon texte juste donner le titre : borborygme
      Merci ABC d’avoir joué le jeu
      Moi aussi je suis impatiente de vous lire tous…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s