Gogyōka, Nature poésie, Voyage en 21

Mur-murer

Ce matin j'ai entendu ma page blanche murmurer.
"Pèse bien tes mots, 5 lignes/locutions en soi,  c'est peu pour dire la couleur de ce nouveau jour."
Je ne sais par où commencer, le gris bleu lumineux du ciel ou la beauté rouge rose blanche des roses?
Ni ciel ni roses  mais le mur de vieilles pierres où résonne le soleil d'hier et la constance du lierre pour demain.
J'entends alors le bonheur du mur d'être reconnu comme passeur de poésie, croire en lui et à ce lierre qui pousse,  lui donne un nouveau langage fait d'espérance d'éternité  de fidélité de vitalité .

jamadrou © "Voyage en 21"   Gogyōka  jour 5       juin 21

8 réflexions au sujet de “Mur-murer”

  1. Pour Colette et tous les autres…

    « Un seul poème
    Tout bruissant
    De la rumeur du jour
    Suffit à faire tinter
    Le ciel de ta joie. »
    Jean Lavoué

    J'aime

Répondre à jill bill Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s