J'ai mal, Réflexion

Les rivières débordent étrange mélodie… 0

Dans ton pays les rivières débordentétrange mélodie ballade incertainela mort à notre naissance nous avait ditpense à mon rendez-vousSur ma mer de mots j'ai composé pour toi en notes d'écume une musique gravée sur ce micro-sillage qui avance et tourne sans fin sur le gramophone de l'histoire.Est-ce tourner en rond telle l'errance du soufi qui… Lire la suite Les rivières débordent étrange mélodie… 0

page pour l'Herbier Poésie

Chanson pour les cueilleuses d’anémones

Sujet pour la page 141 de "l'Herbier poésies"un clic ici Dans cette forêt des merveilles     Tout est calme et pourtantDes promeneurs tout de noir vêtusSemblent sous leur parapluie noir ne rien vouloir voir     Tout est calme et pourtantDe belles dames à genouxNe sont pas là pour prier ni même pour s’amuser     Tout… Lire la suite Chanson pour les cueilleuses d’anémones

Nature poésie

Le vent – 2

Le vent a des doigts agilesune bonne paire de ciseaux, il a déchiqueté les fleurs et les pousses nouvelles de l'immense chêne. Le vent qu'il soit violent ou interminablement arrogantle vent est un grand brigand.Tant pis tant mieux si le temps de l’inspirationse partage un tant soit peutant et si bienle temps d’une valse du… Lire la suite Le vent – 2

Décalé, Nature poésie

« Paralogisme herbial »

Le beau peut-il être mauvaisLaides sont les mauvaises herbesJ’aime au petit matinL’herbe du jardinLes pâquerettes attendent le soleilPour s’ouvrir au nouveau jourLes herbes sont bellesEn touffes bien coifféesLe plantin est fierEt défie le jardinierDans deux heures quand le soleil brilleraLa tondeuse passeraTout sera tonduBoule à zéroIl ne me restera que l’odeurDu vert tendre hachéLe parfum… Lire la suite « Paralogisme herbial »

Rêve et réalité

La cabane au fond du jardin

Vers la cabane au fond du jardin, j'entends le banc qui pleure les grands mères parties, l'escalier qui craque sous les pieds des oiseaux, le sapin qui se souvient qu'il fut petit là-haut sur la montagne, le prunier qui rit parce qu'il n'a pas voulu mourir, la rambarde qui dit attention les petits... Dans la… Lire la suite La cabane au fond du jardin

Décalé

Dans ma fabrique

 En équilibre sur le fil qui me relie au mondeJuste là à hauteur du rêveJ’ai vu je crois ce qu’est peut-être le mystère pascalUn mystère bien sûr qui dépasse totalement l’entendement.Il paraît qu’IL a rendu l’espritEt il paraît qu’aujourd’hui IL a ressuscitéPasser ainsi d’un état à un autre c’est fort…en chocolatIL est peut-être magicienCe qui… Lire la suite Dans ma fabrique